Faciliter l'adoption du meilleur du Libre auprès du grand public

Numérique responsable : L’informatique accentue les rapports de pouvoir plus qu’elle n’égalise les rapports de force


On retrouve un point de vue un peu similaire, même s'il s'inscrit dans une stratégie de lutte politique, chez un penseur anarchiste comme Hakim Bey, avec les «zones d'autonomie temporaires». Or ces discours très influents dans les années 90 ont été depuis largement démentis : échapper aux appareils de surveillance reste extrêmement difficile, et cette stratégie de la fuite, si elle est encore possible, n'est accessible qu'à des élites techniciennes. Après dix ans d'engagement dans ces débats, je suis convaincu que l'informatique tend davantage à accentuer les rapports de pouvoir qu'à égaliser les rapports de force, ce qui pose d'importantes questions stratégiques.

...

Les stratégies qui visent à juguler les effets néfastes de l'informatique et son imbrication aux dispositifs de pouvoir, en s'appuyant sur le droit - le droit des données personnelles notamment - ou sur des réponses techniques - comme le développement de la cryptographie pour protéger la vie privée -, touchent clairement à leurs limites. Il faut sans doute les articuler avec un refus plus radical. 


Caractéristiques


Date création ressource : 16-12-2019
Age public : adulte
Langue : français
Interview montrant l'empreinte croissant de l'informatique de contrôle dans le système

Liens ressources web externes

Aidez cLibre.eu


C'est gratuit mais vous n'êtes pas le produit :-).

Vous contribuez à l'adoption du libre par des non-informaticiens en nous donnant les moyens nécessaires pour les atteindre et leur faciliter la tâche. Quelques tâches nécessitant des moyens financiers 

Vous pouvez aussi nous faire un don via liberapay

Aucune données bancaires n'est conservées.

Add custom freetext or HTML code
Add custom freetext or HTML code

Aucun commentaire