Faciliter l'adoption du meilleur du Libre auprès du grand public

Numérique responsable : Tous les services numériques doivent êtres accessibles aux humains sur un lieu physique, avec aide, sans conditions


Le Comité Humain du Numérique est né en 2021, au sein du Front Rendre Visible l’Invisible, collectif de lutte contre la pauvreté et pour la justice climatique.

Ces deux années de crise sanitaire ont accéléré la modification de notre rapport au numérique. Il y a eu un déplacement des institutions chez nous, elles s’invitent dans nos salons, dans nos lits. Il y a de moins en moins d’espaces réels et d’humains qui nous permettent un contact direct. Cela a un impact important sur notre accès aux services essentiels : aides sociales, administrations… et encore banques et autres entreprises privées devenues indispensables. Cela a un impact important sur nos droits fondamentaux : vivre dans la dignité et l’égalité, se soigner, s’exprimer, se nourrir, s’éduquer, se cultiver, avoir son intimité…

Nous avons vécu dans l’urgence. Il est maintenant temps de nous réunir pour prendre du recul sur ce qui marche et ne marche pas.

La récolte de près de septante témoignages depuis 2021 a permis de dresser de nombreux constats qui parlent de problèmes bien réels. Premier constat : les difficultés ne sont pas seulement liées au manque de matériel (ordinateur, connexion internet) ou au manque de compétences (savoir utiliser les outils).

Nos vécus, que nous vous partageons dans ce texte de loi, parlent d’abord de l’impossibilité de remplacer les humains par des machines :
L’accompagnement humain sera toujours nécessaire pour presque la moitié de la population. Le recours au tout numérique discrimine une grande partie d’entre nous qui maitrisons mieux l’oral que l’écrit. // Beaucoup de situations n’entreront jamais dans les ‘cases’ prédéfinies. L’automatisation des services a pour conséquence une perte de qualité et de savoir-faire. Les bugs existeront toujours. // Le refus d’être isolé et le refus d’être dépendant aux outils numériques doivent être entendus, au nom de notre santé physique et mentale. // Les coûts financiers et environnementaux sont sous-évalués. // La digitalisation des services publics et privés donne encore plus de pouvoir aux institutions, face aux individus (accès aux démarches, recours, service clientèle, participation au débat, centralisation des données…). 


Caractéristiques


Date création ressource : 17-10-2021
Langue : français

Liens ressources web externes

Aidez cLibre.eu


C'est gratuit mais vous n'êtes pas le produit :-).

Vous contribuez à l'adoption du libre par des non-informaticiens en nous donnant les moyens nécessaires pour les atteindre et leur faciliter la tâche. Quelques tâches nécessitant des moyens financiers 

Vous pouvez aussi nous faire un don via liberapay

Aucune données bancaires n'est conservées.

Add custom freetext or HTML code
Add custom freetext or HTML code

Aucun commentaire